Pompe à Chaleur Air-Eau :
Une utilisation en toute saison

En utilisant l’air pour chauffer l’eau, la pompe à chaleur air/eau utilise une source d’énergie inépuisable et gratuite. Concept désormais reconnu pour ses performances et son coût final, la pompe à chaleur (PAC) air-eau s’invite dans un grand nombre de foyers. Le point sur un équipement aussi astucieux que performant.

La PAC air/eau : un fonctionnement simple

Le fonctionnement de la pompe à chaleur air/eau est relativement simple et peut se décliner en 4 étapes principales :

  1. Le fluide frigorigène à l’état liquide capte les calories présentes dans l’air extérieur et élève sa température avant de se transformer en gaz
  2. Un compresseur électrique aspire le fluide gazeux, le compresse et le fait monter en pression
  3. La condensation du fluide, devenue vapeur à haute pression, permet ensuite la transmission de la chaleur à l’eau de chauffage et le gaz redevient liquide
  4. La pression du fluide chute sous l’effet du détendeur avant la phase d’évaporation

C’est cette succession de phases liquides et gazeuses qui permet au fluide frigorigène de transmettre au système de chauffage, l’énergie contenue dans l’air extérieur. Pour fonctionner, la pompe à chaleur air-eau consomme de l’électricité qui alimente le moteur électrique servant à compresser le fluide frigorigène. Le rendement d’une PAC est exprimé par son COP (Coefficient de Performance) exprimant la quantité de chaleur produite par rapport à l’énergie électrique consommée par le compresseur. En résumé, plus le COP est élevé, plus la PAC est performante. Une PAC air-eau dotée d’un COP de 3 signifie que l’appareil restituera 3 kWh d’énergie thermique (chaleur) pour 1 kWh d’énergie électrique consommée.

Les avantages et les inconvénients d’une pompe à chaleur air/eau

Comme tous les systèmes de chauffage, la PAC air-eau a ses avantages et ses inconvénients.

Concernant les avantages on peut citer les points ci-dessous :

  • Elle s’adapte aux principaux systèmes de chauffage existants
  • Elle est très simple d’installation, notamment pour la connexion avec un chauffage central
  • C’est un système écologique qui privilégie une énergie non polluante et renouvelable (à l’exception de l’électricité pour le faire fonctionner). En minimisant l’impact sur la planète, l’environnement est préservé
  • L’installation est peu coûteuse en comparaison avec une PAC géothermique
  • Elle peut être réversible (assurer le chauffage en hiver et la fraîcheur en été. Attention, elle ne fait pas office de climatisation, seulement de rafraîchisseur d’air)
  • La régulation apporte un confort optimum en répondant précisément aux besoins de chaque maison

Les deux principaux inconvénients de la pompe à chaleur air-eau sont :

  • La nécessité de disposer d’un chauffage d’appoint qui prendra le relais lorsque les températures chuteront en-dessous d’un certain seuil. En effet, la plupart des modèles sont inefficaces lorsque la température extérieure descend en-dessous des -5°C. Dans les régions froides, il est impératif de choisir des modèles ultra-performants pouvant être utilisés jusqu’à -25°C. En résumé, plus le climat est rude, moins la pompe à chaleur air/eau sera performante, à moins de disposer d’un modèle haut de gamme qui consommera peu d’électricité tout en étant capable de restituer un maximum de chaleur.
  • Certaines pompes à chaleur air-eau peuvent se révéler assez bruyantes et risquer ainsi de poser des problèmes avec le voisinage. Mais ce défaut tend à s’atténuer dans les modèles récents, de moins en moins bruyants.

Les aides au financement

CEE

Le gouvernement a instauré le dispositif « prime énergie » permettant aux industriels concernés par les enjeux climatiques de subventionner une part des éco travaux en échange d’un certificat d’économies d’énergie

Ma Prime
RENOV'

Une prime délivrée par l’Annah dont le montant est défini par les revenus du foyer et la composition familiale jusqu’à 4000

CITE

Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour la transition écologique (CITE). Ce crédit d’impôt est accordé sous conditions de ressource.

La mention RGE

La mention “Reconnu Garant de l’Environnement”
est label professionnels du secteur des énergies renouvelables engagés dans une démarche de qualité. L’installateur agréé vous permet de bénéficier des aides.

Quali'PAC

Une certification indispensable si vous souhaitez effectuer des travaux de rénovation pour installer une pompe à chaleur. Elle vous permet de recevoir la prime “Coup de pouce” ainsi que la Prime Renov’.

Socotec

Une certification obligatoire pour les professionnels souhaitant installer une pompe à chaleur et garantir la sécurité des fluides frigorigènes.

Nos réalisations